Tournoi International du Mont-Blanc à Passy

Pas de victoire malgré 4 finales, dont 2 pour Tom Berteaux dans la meilleur catégorie (N2), qui réalise une superbe compétition.
 
Le junior thononais, inscrit dans les 3 tableaux (simple, double et mixte) doit avoir mal aux jambes en ce début de semaine quand on sait qu’il a disputé 14 matchs en 2 jours !
 
En simple, Tom a passé un cap en ce milieu de saison, en battant 3 joueurs N2 (lui qui est N3), dont l’expérimenté Antoine Charbonnet de Bourg en Bresse.
Il parvient en finale, mais quelque peu émoussé après 13 matchs, il s’incline face à Hugo Vignal de Montalieu 11/21 – 13/21.
 
En double, associé à son partenaire thononais, lui aussi junior, Julien Jeandroz, il arrivent également en finale, mais subissent la loi de Sugimin Agus et Béranger Mocaer 17/21 – 11/21.
Agus étant un ancien joueur Elite, il a éclaboussé de tout son talent pendant cette compétition.
 
En Mixte, avec la jeune Mathilde Socquet-Clerc de Passy, il perdent en ¼ de finale contre… Sugimin Agus !
 
Julien Jeandroz disputa lui aussi les 3 tableaux en N2 : en simple, il perd en poule contre le futur vainqueur et en mixte (avec Oranut Sricharoen de Oullins) il s’incline en ½ finale contre… Sugimin Agus !
 
Les meilleurs autres résultats des joueurs du TBC :
 
Dans le tableau D7 : Le vétéran Pierre Premat, toujours impressionnant et courageux face à ses jeunes adversaires, parvient en 1/2 finale du simple.
Il perd, hélas, en 3 sets 21/16 – 15/21 – 15/21.
 
Sabine Raynaud réalise le même résultat, battus en 1/2 finale en simple.
En mixte avec Brian Demuynck, la paire est stoppée en 1/2 finale.
 
Dans le tableau D9 : 2 finales mais, hélas, pas de victoires pour Damien Szurlej en double et en mixte.
En double, avec Benjamin Authier, après 5 victoires probantes, il s’incline pour la victoire finale 12/21 – 19/21.
En mixte avec Aurélie Cottin, les 2 thononais ne parviennent pas à remporter cette finale, battus en 3 sets 21/14- 16/21- 14/21.
 
Photos :
Pierre Premat
Les 2 jeunes thononais classés N, Julien Jeandroz et Tom Berteaux

Les commentaires sont désactivés.